Étude de définition urbaine avec études de faisabilité sectorisées
Phase propositions et préconisations

Marier astucieusement l’ancien et le nouveau dans la26 conduite des projets d’habitat avec comme ambition de réussir une synthèse profitable à la cohésion sociale et à l’économie de l’espace urbanisé est forcément une orientation de projet louable.
Cette volonté peut être l’un des principaux fils conducteurs de la gestion urbaine actuelle et future.
L’effet qui en résulte est la possibilité de sauvegarder les espaces naturels cultivables et boisés qui constituent une richesse évidente pour aujourd’hui et demain.
Dans la pratique de la gestion des territoires on a tendance, malgré les incantations des experts et du droit exprimé par l’Etat, à considérer les terrains non construits comme des « réserves foncières » à des fins d’urbanisation…
Cette réalité provoque des tensions et des rétentions sur les franges des secteurs urbanisés ce qui a pour conséquence de provoquer des espoirs souvent improbables chez les propriétaires et de soutenir la spéculation foncière en provoquant l’apparition de friches.
MURVIEL-LÈS-MONTPELLIER dispose d’une histoire riche qui a fabriqué des lieux remarquables dont il faudra continuer à magnifier le rôle moteur dans la conduite politique du territoire.
Dans le cadre de l’étude urbaine en cours, suite aux phases de diagnostic et aux ateliers de concertation, le travail présenté dans ce document a pour objet de présenter des propositions liées à l’évolution spatiale du village.
Certaines de ces propositions sont relativement précises car elles correspondent à des secteurs sur lesquels les enjeux d’évolution sont urgents, c’est le cas du secteur de la Morte par exemple.
D’autres propositions relèvent plutôt d’orientations, qu’il nous parait important de faire figurer dans un projet d’ensemble et un objectif d’évolution à moyen ou long terme, mais leur caractère est soit moins urgent, soit implique d’autres acteurs que la municipalité et de fait induit un calendrier moins maîtrisable.
Le document s’organise de la façon suivante :
– un plan de référence synthétise les propositions et donne une image d’ensemble du projet,
– des plans thématiques, à l’échelle du village, précisent les actions proposées : créations d’espaces publics, liaisons modes doux, définition des limites du village,
– puis des chapitres présentent les sous-secteurs qui ont fait l’objet de zooms particuliers : la Morte, la Matelle, le centre du village, le quartier Sur les Jardins.

Murviel Propositions A3