SPECTACLE DE RENTRÉE 

« GRATUIT »
L’APEM vous invite à la pièce de théatre « LE GANG DES JOUETS » 

Ce spectacle est offert par l’APEM et sera joué par la Compagnie ART MIXTE
(Dès 3 ans)

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A LA REPRESENTATION ce VENDREDI 14 Septembre 2018 à 18h30


Chers parents, chers adhérents, chers enfants,

L’APEM, son président Richard Jacquesson et le bureau, vous souhaite une très bonne rentrée.

C’est l’occasion pour nous de vous inviter au spectacle de rentrée offert par l’association le vendredi 14 septembre à 18h30 dans la cour de l’école primaire. 
Cette année la compagnie « Art Mixte » vous présente sa pièce de théatre intitulé « Le Gang des jouets ». Un moment à partager en famille et entre amis.

C’est l’occasion aussi de se revoir et de discuter autour d’un apéritif qui vous sera offert par l’association à l’issue du spectacle.
Ce sera également l’occasion de faire connaissance avec les nouveaux parents d’élèves murviellois. Bienvenue à eux !

Pour cet apéritif, nous vous demandons d’apporter vos verres (écocup).

À bientôt.
L’APEM.


La satirique théorique : Ce spectacle aborde le thème de l’interdit, cette frontière morale à ne pas dépasser, même quand la tentation devient irrésistible. L’honnêteté, à quel prix! C’est aussi l’histoire de 2 marginaux-ex-taulards repentis, sans famille, sans argent sans domicile, et de leur survie, dans une société de consommation où règne convoitise, frustration et gaspillage.

L’incroyable synopsis : Aujourd’hui, c’est jour de chance pour Mono et Polo. Nourriture, vêtements et toutes sortes de jouets débordent de la poubelle de l’immeuble cossu en bas duquel ils viennent de garer leur improbable véhicule.
De quoi améliorer leur ordinaire d’anciens malfrats.
Ils ont fait voeux d’honnêteté pour préserver leur liberté.
À l’étage, une fenêtre ouverte où sèche un billet de … 50€.
Nos deux frères jusqu’ici complices et amis deviennent ennemis.
La belle journée de Mono et Polo va alors virer au cauchemar et le spectre de « l’argent facile » revenir les hanter.

Les drôles de personnages : Inspirés de personnages de BD pour enfants (Pieds Nickelés, Rapetous, Dalton) et des films burlesques muets (Laurel et Hardy…), les deux apprentis bandits forment un couple de tendres méchants, drôles et stupides.
Mono est un costaud bougon.
Polo est un chétif, distrait et gaffeur.
Leur incompatibilité de caractères en fait un gang improbable, mais un duo de clowns probablement.

La jolie scénographie : Les malfrats vivent dans leur bidonville ambulant fait de matériaux de récupération, customisé comme une voiture et aménagé comme une maison.
Cet élément de décor sur roulettes peut se déplacer à 360 degrés, s’ouvrir comme une voiture de poupée, devenir castelet…
Le spectacle se déroule au pied d’une façade. À l’étage, un billet de banque est suspendu.
Sur le trottoir, un conteneur-poubelle d’où les malfrats sortent des rebuts qu’ils recyclent.
Un pistolet à eau en guise de douche.
Dans le véhicule, un radio cassette diffuse des vieux standards démodés.