Le Schéma de COhérence Territoriale

La cohérence générale de l’ensemble des politiques publiques d’aménagement concernant le territoire de l’agglomération de Montpellier, aujourd’hui Métropole et dont Murviel-lès-Montpellier fait partie, est conditionné par l’articulation des différents documents d’urbanisme ou des différents plans et programmes entre eux ; le SCOT doit garantir cette cohérence sur le mode de compatibilité entre l’ensemble de ces différents documents s’appliquant à différentes échelles du territoire. Le SCOT tient en effet une place spécifique et originale dans la hiérarchie des normes qui organisent l’urbanisme et l’environnement. Le SCOT constitue un appui et un vecteur de documents et de programme avec lesquels il doit être compatible ou qu’il prend en considération : objectifs et programmes de l’Etat et des autres collectivités territoriales, schéma d’aménagement et de gestion des eaux, programme local de l’habitat, plan de déplacement urbains. Le SCOT est aussi un document d’encadrement et de mise en cohérence des documents d’urbanisme locaux et notamment les Plans locaux d’urbanisme (PLU).

Le Conseil de Communauté du 17 février 2006, auquel la commune de Murviel-lès-Montpellier a participé, a approuvé le SCOT de l’agglomération de Montpellier.

Le SCOT de la Métropole Méditerranée Montpellier s’inscrit dans une démarche axée sur trois valeurs essentielles :

valeur environnementale ; préserver le capital Nature :
• Révéler les espaces d’intérêt public
• Respecter le patrimoine commun
• Promouvoir les solidarités territoriales

valeur sociale : promouvoir une ville de proximité :
• Promouvoir la ville de proximité
• Conforter les pôles villageois
• Rapprocher les fonctions urbaines

valeur économique : intensifier le développement économique et économiser l’espace:
• Intensifier le développement
• Valoriser le capital foncier
• « Manager » le territoire

Le SCOT implique un véritable projet urbain qui se fonde sur la mise en évidence et le croisement d’une géographie, d’une dynamique et d’une volonté :
la géographie de l’armature des espaces naturels et agricoles,
• la dynamique de l’armature des réseaux, notamment de transports publics,
• la volonté d’intensifier et de hiérarchiser les développements urbains.

Sur la commune de Murviel-lès-Montpellier, le SCOT préconise de valoriser les grandes continuités écologiques et paysagères qui constituent l’identité du site et particulièrement les points hauts : Pioch Rouquier et l’Oppidum. Il affiche comme objectif la préservation et la valorisation des espaces naturels et agricoles. Il encadre le développement de l’urbanisation en préconisant de renouer avec la compacité des formes villageoises, en donnant une priorité au réinvestissement urbain et en exigeant une maîtrise des extensions urbaines. Pour l’application de ce dernier point, il fixe des limites à l’urbanisation dans des secteurs d’extension potentiels ou dans une profondeur de 100 à 150 mètres de l’urbanisation existante.
Les zones de développements urbains proposés ont été partiellement respectées et affinées dans le PLU.

scot