Archives par étiquette : festival

Festival Radio France – Vendredi 24 juillet à 19h à l’église St Jean Baptiste

Festival Radio France – Vendredi 24 juillet à 19h à l’église St Jean-Baptiste

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Paul-Fathi Lacombe saxophone soprano

Julien Bréchet saxophone alto
Sylvain Jarry saxophone ténor
Nicolas Herrouët saxophone baryton

EUGÈNE BOZZA 1905-1991
Andante et scherzo

EDVARD GRIEG 1843-1907
Peer Gynt, suite
Au matin,
Danse d’Anitra,
Dans l’antre du Roi de la Montagne

MAURICE RAVEL 1875-1937
Pavane pour une infante défunte

SAMUEL BARBER 1910-1981
Adagio

GOSPELS

Flamboyance, audace et générosité.

Trois intentions qui ont guidé le Quatuor de Saxophones Ellipsos depuis sa création en 2004, à Nantes. Trois ambitions qui ont mené Paul-Fathi Lacombe, saxophone soprano, Julien Bréchet, saxophone alto, Sylvain Jarry, saxophone ténor et Nicolas Herrouët, saxophone baryton, à devenir l’un des ensembles de musique de chambre les plus prometteurs de sa génération.

Flamboyance.
Un son lumineux et collectif s’associe à une interprétation pleine d’énergie. Virtuosité et maîtrise de l’instrument font briller la musique d’un éclat nouveau. Sur scène, la flamme de la passion dévore les quatre musiciens et embrase le public.

Audace.
Ce quatuor avance avec une assurance forgée à travers un esprit novateur permanent. Premier quatuor de saxophones à intégrer le Centre de formation Pro-Quartet et la classe de musique de chambre du Conservatoire de Paris (CRR), il ne craint pas la prise de risque. Son répertoire ne cesse de s’enrichir d’arrangements inédits qui l’ont fait connaître et reconnaître. Et qui lui a valu plusieurs prix internationaux. Pas moins intrépides dans leurs collaborations, ces quatre saxophonistes osent aussi bien s’associer à un gamelan javanais qu’à un quatuor à cordes, des jazzmens, etc. Dans leur dernier projet, « Sax & Gospel », ils n’hésitent pas à se mettre à nu en ajoutant au son des saxophones leurs propres voix.

Leur audace leur a valu de nombreux passages sur les ondes de Radio France, mais aussi des concerts à la Salle Pleyel, au Petit Palais de Paris, au Théâtre du Châtelet ou à l’international.

Leurs deux albums, « Medina » et « Peer Gynt », se sont écoulés à plus de 6000 exemplaires.

Générosité.
En dehors de la lumière des projecteurs, le Quatuor Ellipsos aime par-dessus tout partager et transmettre sa passion. En concert, avec l’interaction avec le public est essentielle et spontanée. Tous professeurs, ils mettent un point d’honneur à passer le relai aux jeunes générations lors de leur académie annuelle (Académie Nantaise de Saxophone), d’un spectacle pour scolaires autour de la musique et du saxophone, de master-class en France comme à l’étranger…

Et comme la musique ne se limite pas aux salles de concerts, les Ellipsosvoient bien au-delà des murs et des frontières. Donnant des concerts au profit de l’Unicef, invités en Espagne, Allemagne, Suisse, Italie, Slovénie, Finlande, Italie, aux États-Unis, Brésil et au Maroc, ils ne cessent d’élargir leur horizon.